22.6.12

les filles légères ont le coeur lourd

l'été est là depuis hier, pourtant dehors on croirait novembre et ses litanies de fumée...
alors pour combler les heures vides de l'après-midi, ou je n'aurai envie de rien d'autre que
jardiner au soleil, je m'abandonne devant des histoires qui m'emmènent ailleurs.
hier j'ai visionné " les bien-aimés", moi qui avait détesté Potiche, je dois dire que Christophe
Honoré m'a laissé bouche-bée.
une BO à couper le souffle d'Alex Beaupain, Catherine Deneuve enfin touchante, et Chiara, 
ah Chiara, si belle, si juste... quand à Louis Garrel, no comment, que pourrait-on bien dire qui soit assez juste...
mais ce qui m'a mise KO ce sont des dialogues à couper le souffle, des phrases qui vous
mettent une grande giffle et restent gravées, pour longtemps, peut-être même toute la vie?

morceaux choisis:
"les amours comme des sacs de pierre..."
"c'est un fardeau surprenant ces kilogrammes de sentiments... "
"je peux vivre sans toi oui, mais, ce qui me tue, mon amour c'est,
que je ne peux vivre sans t'aimer..."
"comme la vie a passée vite, comme désormais tout semble lent..."


Aucun commentaire: